Demi-tarif étudiant : la mobilisation continue !

Rendez-vous avec Caen-la-Mer  

Nous avions lancé mi-janvier une pétition sur le site web et sur l’Université pour demander un demi-tarif étudiant dans les transports en commun de l’agglomération caennaise. Après avoir atteint les 2000 signatures, nous avons pris rendez-vous avec M.Rodolphe Thomas, maire d’Hérouville Saint Clair mais également vice-président de la commission transports de Caen-la-Mer, interlocuteur privilégié pour entamer les discussions pour un demi-tarif étudiant. Nous nous sommes donc rendus mardi 24 février dernier au siège de Caen-la-Mer pour porter l’avis des étudiants caennais et discuter de la mise en place d’un tarif spécifique. Les trois principaux sujets abordés furent les conditions financières de Caen-la-Mer, la mutualisation de l’abonnement Véol avec l’abonnement Twisto et SNCF (pass On’Y’Go) et pour finir la possibilité de mise en place d’un tarif étudiant.

Des revendications « légitimes » selon Rodolphe Thomas  

Nous avons appris que le budget de l’année a déjà été voté au conseil d’administration de Caen-la-Mer, ce qui nous empêche d’obtenir des modifications tarifaires tout de suite mais la voix des étudiants sera présente lors des prochaines décisions budgétaires sur les transports et pèsera sur les négociations. En effet, l’UNEF Caen a été invitée à participer aux futurs groupes de travail de la communauté de communes sur la politique tarifaire qui sera mise en place dans les années qui viennent. Rodolphe Thomas et son équipe ont évoqué la piste d’une tarification solidaire pour les transports caennais, qui serait basé sur le quotient familial des parents des étudiants. Cependant, cette solution ne pourrait être totalement satisfaisante, discriminant les étudiants selon les revenus de leurs parents et non leurs ressources réelles. Sur l’intégration de Véol dans l’abonnement Twisto, Caen-la-Mer travaille déjà sur ce projet, mais de nouvelles stations ne peuvent être créées en dehors de la ville de Caen (notamment les cités U d’Hérouville) jusqu’en 2017, date de la fin de contrat. D’autre part, il apparaît qu’il est impossible de créer un tarif étudiant avec les termes du contrat actuel que Caen-la-Mer a avec Keolis, (l’entreprise privée à qui a été délégué la mission de transport en commun pour l’agglomération caennaise), la collectivité ne pouvant créer un tarif sans l’accord de Keolis.

Mobilisation pour la renégociation du contrat  

Nous revendiquons un tarif étudiant à 50% du tarif actuel – 26 ans, ce qui équivaudrait à un abonnement mensuel à 15€, et annuel à 150€, afin de combattre la précarité étudiante. Ainsi, nous continuons à nous mobiliser pour un demi-tarif étudiant à Caen, et nous invitons tous ceux qui le souhaitent, et plus particulièrement les étudiants et les futurs étudiants  que sont les lycéens à venir faire un sitting mercredi 4 mars à 13h devant le siège de Keolis Caen, 15 Rue de Geôle (arrêt de tram Quatrans) pour demander la renégociation du contrat entre Keolis et Caen-la-Mer. 

MOB_TRANSPORTS_2

Laisser un commentaire

*

captcha *